Il s’agit d’un concert de solidarité avec les Ashaninka du Rio Ene dont les bénéfices seront intégralement versés à la CARE, l’organisation unitaire des Ashaninka du Rio Ene, en soutien à leur projet de préservation forestière.

Le spectacle aura lieu au théâtre du Rond-Point des Champs Elysées, il sera construit autour de la rencontre artistique entre Camille Dalmais et Areski Belkasem, deux musiciens aux pieds nus qui ne se résignent pas à la déforestation des hommes.

Il s’agit de faire d’une pierre deux coups : d’une part récolter des fonds pour le projet forestier des Ashaninka. D’autre part faire connaître de ce côté de l’Atlantique leur résistance aux barrages prévus sur les fleuves Tambo et Ene. Dans cette optique le service de presse du Rond Point sera un précieux allié.