Ruth Buendia Mestoquiari est invitée à s’exprimer en France par plusieurs associations étudiantes, qui organiseront pour elle plusieurs « workshops solidaires » au printemps 2014. Nous organisons pour elle un cycle de rencontres publiques d’une quinzaine de jours, en France où elle rencontrera notamment les étudiants de l’IEDES et de Montpellier Supagro.

L’une de ces rencontres prendra la forme d’une conférence, comme aux Ateliers de la terre, table ronde à laquelle sont invités Edgard Morin, Cynthia Fleury et Irina Bokova.

Ailleurs, ces rencontres prendront plutôt la forme de réunions conçues pour permettre aux citoyens de comprendre les enjeux et de s’impliquer concrètement selon leurs compétences, leur disponibilité et leur enthousiasme. Ils pourront apporter leur aide sur certains aspects du projet de préservation forestière, en appui de la CARE, ou en prenant part à la campagne de solidarité en Europe.

Ces réunions auront aussi pour objet d’esquisser les bases d’un dialogue interculturel et d’un travail de solidarité entre la société française et le peuple Ashaninka, ce sera également l’occasion de rencontrer personnellement Ruth Buendia Mestoquiari.

Pour recevoir le programme de ces rencontres d’ici le mois mai, inscrivez-vous à notre newsletter, .